Top 10 d’Amy 2014

DF-aw2014_amy

Bon, ça y est. 2014 touche à sa fin, mon abonnement ciné également… Je verrais mes prochains films en espagnol (ça sera peut-être l’occasion de faire une incursion dans le cinéma de nos voisins sait-on jamais ?) et c’est donc avec une forte émotion que je m’apprête ici à revivre cette année si riche en rebondissements, en bons et en mauvais films… (Ah, on me souffle dans l’oreillette que j’en fais un peu trop.)

Et parce qu’un top 10 me semblait totalement hors de portée et qu’après tout pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, j’ai décidé de vous présenter mes films préférés de 2014 sous forme d’AWARDS ! YEAH.

Sans surprise, les blockbusters et les films français remplissent une bonne partie des places, mais au pire y’a toujours le top 10 d’intello-snob d’Alex pour compenser ! (en fait j’ai aussi un peu fait exprès de pas mettre les mêmes films que lui) (et puis de toute façon j’aime le cinéma français niaiseux et les blockbusters grand spectacle.)

Vous êtes prêts ? Tout le monde a revêtu son costume de cérémonie ? C’est parti pour cette première édition des AMY AWARDS.

Meilleur film 2014 : The Wolf of Wall Street (oui il est sorti en 2013 mais je m’en fous)

Meilleur film joué uniquement par des ordinateurs : Dragons 2

Les sursauts du cinéma français : Ex-aequo entre La French (polar) et Une Nouvelle Amie

Meilleur film dont les acteurs principaux sont un raton-laveur et un bouclier : Captain America – Le Soldat de l’Hiver

Plus belle camisole : Mommy

Le film qui devait être un navet et puis en fait non : Dracula Untold

Film le moins raciste de l’année vu que tout le monde est littéralement d’une couleur différente (mais surtout bleu quand même) : Guardians of the Galaxy

Prix des coiffures WTF de l’année : Only Lovers Left Alive (et ses sets de dreads)

La rencontre de deux dinosaures : Diplomatie (et non pas Denver.) (Oui je sors.)

Meilleure ambiance sixties et cheveux gominés : PRIDE

Meilleure adaptation de la Bible : NOE

Meilleur film où François Damiens ne parle pas : La Famille Bélier

Prix du kitsch 2014 : The Gran Budapest Hotel

Meilleur “voice acting”: Scarlett Johansson dans HER

Le film qui aura fait un flop juste parce que tout le monde déteste le livre de base : Gemma Bovery

Le film anglais qui aurait dû recevoir plus d’Oscars : Philomena

Plus gros budget en lotion autobronzante : Bodybuilder

Meilleur travestissement de Jared Leto : Dallas Buyers Club

Et c’est donc sur ces joyeux notes que s’achève l’année 2014.
L’an prochain, on attend impatiemment Fifty Shades of Grey et un nouveau Divergente (owi owi).

A très bientôt pour le PIRE de 2014 !

Amy

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s