Lou ! Journal infime

5minreview

Lou_poster

La déception dans un joli papier cadeau

Bah moi, j’avais méga envie de voir Lou ! Journal Infime, parce que la BD me faisait vachement marrer et que la bande-annonce me promettait un truc méga chouette et méga rigolo et plein de fraîcheur.

Et puis en fait non.

Enfin si mais non.

Vous savez ces films où, une fois que vous avez vu la bande annonce, vous avez globalement vu le meilleur ? Bon, bah c’est le cas de Lou ! et c’est dommage.
En dehors d’une esthétique visuelle géniale (j’adresse d’ailleurs toutes mes félicitations au chef décorateur et à l’accessoiriste pour cette prouesse du détail), d’un univers haut en couleur qui rend superbement à l’écran et des passages en dessins animés de science-fiction, le film n’a plus grand-chose pour lui.
Le scénario est plutôt bateau et prévisible, les gags sont grossiers et maladroits, souvent mal amenés ou attendus. Les personnages sont très caricaturaux, chose qui fonctionne en général très bien en BD mais beaucoup moins en film, dans un format long et construit, ce qui explique probablement que j’ai eu autant de mal à retrouver l’énergie rigolote de la BD.

Je ne me suis pas attachée aux personnages, même si j’ai beaucoup aimé le personnage de la maman, interprétée par Ludivine Sagnier (que j’adore depuis son plus jeune âge !) et que j’ai apprécié de voir Kyan Kojandi ailleurs que sur Canal+. Les copines et copains de Lou sont, de tous, les plus caricaturaux, au point d’en devenir juste ridicules.

Par contre, on appréciera l’effort de réalisation, avec de très belles images, de très chouettes tentatives artistiques rehaussées par les prouesses de décor déjà mentionnées, ainsi qu’un montage affirmé et rythmé qui fonctionne. On apprécie aussi la scène de danse finale et le générique tout mignon d’intro. Plus que tout, on va voir Lou ! pour les séquences en dessin animé, sur « Sidéra, la guerrière de l’espace en quête d’amour », qui sont tout simplement à couper le souffle.
Pour conclure, même si Lou ! Journal Infime m’a tiré quelques éclats de rire et de nombreux sourires attendris, il ne m’a transportée autant que je l’attendais. Je suis sortie résolument déçue, vaguement de bonne humeur mais pas trop, avec le sentiment que ça aurait pu franchement être mieux. Ça reste un chouette film à voir si vous êtes maman et que votre fille est du même âge que Lou, ou que vous êtes vraiment, vraiment déprimé(e) un soir où rien ne vous attire plus qu’un film niais sous votre couette avec une bonne tasse de chocolat chaud.

Amy.


Lou ! Journal infime, scénario et réalisation de Julien Neel, d’après sa bande dessinée Lou !, produit par Bruno Lévy.

Interprétation : Lola Lasseron, Ludivine Sagnier, Kyan Khojandi, Nathalie Baye…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s